Rechercher
  • Juan José Cea Escobar

Priorités, individualisme, quoi donc?

Mis à jour : avr. 19

12 avril 2021


Nous sommes dans la même guerre et supposément du même côté, mais clairement avec différents besoins, objectifs et priorités.

J’ai lû il y a quelque jours, « trompez-vous pas, on n’est pas dans le même bateau, c’est la même mer mais on est sur des bateaux différents »

Pendant ce temps, dans un petit pays au sud du continent, les gens se battent et se manifestent aussi contre la classe politique. Eux par contre, ils le font en face d’un corps de police reconnu comme agressif et ignorante. Et malgré ça, les ces citoyens n’osent pas dire qu’ils se trouvent actuellement en dictature, car bien sûr, ils ont déjà vecu une vrai pendant 17 ans (dont le fait de sortir pendant un couvre feu, impliquait un risque élevé de mourir ou disparaître).

Cette même société réclame et prie à leur gouvernement clownesque, un peu plus d’aide financière pour pouvoir rester à la maison (par choix) enfermés avec leur famille dans leur équivalent de maison 3 1/2 (ou moins).

Cette société a été forcé par le même système à utiliser leur propre argent de la retraite pour survivre.

Cette même société doit se mettre a risque et travailler ilegalement en temps de pandémie pour avoir quelque chose a mettre dans leur ventre.


Une partie de cette même société a pris le choix de garder les enfants à la maison pour les protéger peu importe si le gouvernement ouvre les écoles.

Tout ça avec 8000 cas par jour et 24000 morts dans un pays de 19 millions d’habitants.

Et bon, il y a une toute autre société ...

Dans cette dernière, un pourcentage de gens manifestent contre un gouvernement qui n’a jamais été trop aimé et qui supposément impose des lois contre leur « Liberté »...

Donc, "c'est assez!" on dit, et on sort. Mais on croit sortir en représentation de tous, pour défendre nos « droits individuels » volés.

On sort aussi pour représenter la minorité, car la minorité est importante... Mais quelle minorité? Celle que selon les statistiques meurt encastrée dans un lit ou celle qui peuvent toujours continuer à sortir pour manifester en se croyant avec un système immunitaire intouchable.

On sort aussi pour manifester contre les médias corrompus qui ne montrent pas la fameusse vérité, celle du nouvel ordre mondial. Ce nouvel ordre qui utilise nos gouverneur et nos journalistes comme des marionettes. Ce même nouvel ordre dont toutes les medias font partie, les mêmes médias qui n’avaient jamais eu autant de publicité gratuite.

On sort pour manifester contre les mechantes vaccines qui sont pas 100% effectives comme presque la totalité des vaccines qu’on a déjà dans nous. Contre la loi (qui n'existe pas) qui nos oblige à l'accepter. Contre le ship miniature localisateur qui semble plus efficace que les cellulaires que nous avons tous dans notre poche.

On sort pour manifester contre les maudites masques qu’on deteste tous (sans aucune doute).

On sort pendant le couvre feu et on casse de vitres et on brûle des pneus disant que rien de bon dans l’histoire n’a été obtenue avec une conversation pacifique et civilisée... OK BOOMER ! Ça pourrait s’appliquer aussi à cette justification?

Bon, malgre cette dictature, on sort beaucoup en fait.

Cette société vive dans une démocratie presque parfaite, je dis « presque » car la perfection est une des caractéristiques recherchées par la dictature.

Ici on peut se battre en ligne, avoir un facebook, organiser des manifestations « pacifiques » contre le gouvernement et faire chier a qui nous plaise, avec le seul risque de se faire chier en retour.

On peut même faire changer un gouvernement si on se met tous d’accord. Je crois qu’on devrait même déclencher des élections pour mettre à preuve notre capacité de respecter la décision d’une majorité.

Mais bon, même là j’ai l’impression qu’une partie de nous vas nous pousser à croire que tout est réglé à l’avance. Parce que oui, il y a ceux aussi. Je vous dis, on finira pas!

Je préfère arrêter de parler un peu de ce maudit covid en essayant de garder le sprit tranquille et ouvert, en essayant d’être empathique malgré que ça devient difficile.

En tout cas peu importe, c’est juste une autre publication éphémère, très personnelle.

Essayons juste de se rappeler qu’il y aura un « après », et que nos actions d’aujourd’hui affecteront d’une manière ou une autre notre façon de voir le monde, notre entourage et même ceux qui considérons notre secteur d’amitié.

Paix et pleines d’énergies positifs à tous!

16 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout